Bullet Journal

Ce que tu dois absolument connaître avant de démarrer un Bullet Journal

La FAQ que j'aurais tellement aimée avoir avant de me lancer dans mon premier Bullet Journal.

Lorsqu’on souhaite se lancer dans le Bullet Journal (BuJo dans le jargon), on veut tout bien faire et tout de suite. On commence par s’informer, par chercher des explications, des tutoriels, des modèles sur le web qui regorgent de blogs, de sites et même d’e-shops pour te vendre tout ce que tu pourrais avoir besoin. On navigue de pages en pages, on regarde des comptes Instagram ou Pinterest. On lit beaucoup d’informations diverses. Tellement qu’on s’y perd. On éprouve très vite des difficultés à s’y retrouver au point que notre esprit s’embrouille. Puis on peine à comprendre le fonctionnement de ce système d’organisation, on ne trouve pas les informations qu’on souhaite, surtout lorsqu’on ne connaît pas toute la terminologie qu’on lit ici et là.

Pour t’accompagner et pour te faire gagner du temps, voici une FAQ géante qui doit, je l’espère, répondre à toutes les interrogations des débutant·es.

N’hésite pas à commenter si tu penses à quelque chose que je dois ajouter ou si tu as des questions.

Au sommaire

  • Le vocabulaire indispensable
  • Les premiers pas avec son Bullet Journal
    • Par où commencer ?
    • Quel carnet utiliser ?
    • Quels stylos utiliser ?
  • Commencer son Bullet Journal
    • L’index
    • Les clés
    • Le planning du futur
    • Les plannings mensuels
    • Les plannings hebdomadaires
    • Les plannings quotidiens
    • Les collections
  • Personnaliser son Bullet Journal
    • Le Bullet Journal doit-il avoir une apparence particulière ?
    • Comment décorer un Bullet Journal ?

Le vocabulaire indispensable

Tour d’horizon succinct des termes que tu vas rencontrer le plus souvent.

  • Bullet signifie puce. Un Bullet Journal est un « journal de puce ». Les puces sont utilisées pour écrire des listes, comme pour ma liste de vocabulaire ci-présente ;
  • Calendex est un mix entre un index et un calendrier ;
  • Daily/daylies signifie journalier/journée ;
  • Doodle signifie gribouillage (dessin rapide) ;
  • Dutch door se traduit par porte fermière ;
  • Event signifie évènement ;
  • Futur log se traduit par journal/planning du futur ;
  • Goals signifie but/objectif ;
  • Layout signifie mise en page ;
  • Monthly/Month signifie mensuel ;
  • Spread se traduit par présentation/disposition ;
  • Task signifie tache ;
  • Todo-list se traduit par liste de choses à faire ;
  • Weekly/Week signifie semainier ;
  • Key signifie clé.

Les premiers pas avec le Bullet Journal

Par où commencer ?

La première chose à faire est d’accepter qu’il n’existe pas de « bonne manière » ou de « mauvaise manière » d’utiliser ton Bullet Journal. Le principe de base du système du Bullet Journal consiste à s’adapter à TES besoins sur le moment. Le but est d’améliorer ta propre organisation, de t’aider à ne plus rien oublier, de te permettre de te détendre tout en prenant du plaisir à l’alimenter. Tu peux choisir d’adopter une approche minimaliste, d’utiliser ton bujo comme un loisir créatif ou tout autre moyen intermédiaire. Peu importe, c’est TON choix, TON utilisation, TON bujo.

N’écoute pas les « puristes », ces personnes aux messages toujours sympathiques pour donner des leçons tout en croyant détenir la vérité et pour te dire de quelle façon dont TU dois utiliser TON Bullet Journal. Garde à l’esprit que c’est toi qui t’en sers, pas elles.

Ryder Carroll

Maintenant que cette mise au point a été écrite, tu peux commencer par visiter le site officiel du Bullet Journal de Ryder Carroll ( bulletjournal.com ). Même si le site est en anglais, même si c’est une langue que tu ne comprends pas, tu as un aperçu visuel assez explicite des bases de ce système révolutionnaire. Cela va te permettre également de te familiariser avec la terminologie que tu vas régulièrement rencontrer dans la communauté francophone et anglophone si tu t’y aventures.

Si tu n’as pas trop le temps de rendre visite à Rider, tu peux mater cette vidéo (environ 4 minutes), elle résume bien notre quotidien désorganisé, puis elle donne un excellent aperçu des principales pages qui composent le système de Ryder Carroll.

Quel carnet utiliser ?

C’est probablement la question la plus fréquemment posée par les débutant·es. Et à chaque fois, la réponse est toujours la même. Tu peux utiliser tous les carnets que tu veux. Tu peux utiliser un cahier scolaire premier prix, ou fabriquer un carnet unique en son genre, ou acheter un carnet de marque, ou utiliser un cahier relié, ou un classeur à 3 anneaux. Tu peux utiliser un carnet de croquis ou un cahier en papier millimétré. Littéralement, n’importe quel cahier qui traîne chez toi peut devenir ton Bullet Journal.

Les carnets les plus recommandés dans la communauté :

Quels stylos utiliser ?

C’est la deuxième question la plus courante par les novices. Et comme dans les carnets, la réponse la plus élémentaire consiste à utiliser ce que tu veux. Il n’est même pas nécessaire que ce soit un stylo, mais sache que les crayons ont tendance à se maculer et à devenir illisibles avec le temps.

Les stylos les plus recommandés dans la communauté :

Beaucoup de personnes qui tiennent un Bullet Journal (en particulier les célèbres influenceur·ses sur YouTube et Instagram) aiment utiliser des stylos-plumes. C’est une préférence totalement personnelle. Il ne faut pas se sentir obligé·e de faire comme tout le monde. Mais si tu es intéressé·e, voici quelques suggestions populaires pour les stylos-plumes pour démarrer :

Il est fortement recommandé de tester différents stylos et différentes encres avant de trouver le partenaire parfait d’écriture. Si tu maintiens ce choix personnel de stylos-plume, réserve-lui également un budget dédié. Peu de bujoteur·ses ne possèdent qu’un seul stylo-plume et un seul pot d’encre. Soit tu le détestes, soit tu l’adores. Et si tu adores, tu vas collectionner. Tu es prévenu·e.

Commencer un Bullet Journal

Alors maintenant que tu es armé d’un cahier, d’un stylo et d’une compréhension générale du système de Bullet Journal -même si tu as probablement aussi passé un peu de temps à parcourir Instagram et Pinterest, à te laisser intimider et à être enthousiasmé·e par les bujos des bujoteur·ses- tu es donc prêt·e à créer ton propre bujo.

Maintenant, tu n’as besoin de personne pour cette partie. Si tu es allé·e sur bulletjournal.com (site en anglais) et que tu as tout visualisé, tu as déjà une configuration de base pour tes premiers. Mais comme je l’ai écrit, ce système peut être complètement adapté à tes besoins et cette configuration de base ne fonctionne pas pour tout le monde. Cette partie de la FAQ propose différentes approches pour les éléments de base du système de Bullet Journal.

L’index

L’index est une liste séquentielle des pages du Bullet Journal, avec le numéro de page où elles se trouvent pour localiser rapidement le contenu (todo-list, futur log, etc). En général, un Bullet Journal démarre par un index, en prenant le soin d’anticiper et de lui réserver 1 à 3 pages supplémentaires.

Certains carnets, tels que le Leuchtturm1917, comportent déjà des pages spéciales au recto réservées à un index. Sur les autres, il faut peut-être laisser 2-3 pages au début pour créer ton propre index. Certaines personnes constatent qu’elles n’utilisent jamais leur index et ont mis au point d’autres moyens de suivre les éléments différents dans leur bujo. Et bien sûr, certaines personnes combinent des systèmes.

  • Une configuration d’index standard
  • L’indexation de bord est effectuée en répertoriant les catégories le long de la dernière page et en utilisant des marqueurs sur le bord même de la page que tu indexes pour indiquer la catégorie à laquelle appartient la page. Quelques idées :

Les clés

Les clés sont des petits symboles à utiliser tout au long du Bullet Journal. Elles permettent de distinguer les tâches, les notes, les évènements, et leur temporalité (à faire, en cours, terminé).

Tout le monde n’a pas besoin d’une page pour répertorier ses clés, mais il est généralement suggéré d’en avoir une, surtout pour les débutants. Ce mémo visuel aide à se rappeler quels symboles sont utilisés pour différencier les tâches des notes et des événements, ou pourquoi certaines tâches sont surlignées en bleu ou en rouge, pour les personnes qui codifient en couleurs.

La page des clés peut être simple ou complexe. Certaines personnes aiment suivre le temps qu’il fait chaque jour et gardent ces symboles météo sur leur clé. La plupart des clés sont conservées au début du bujo juste après l’index. Il existe aussi la méthode de retournement qui permet de garder un oeil sur ses clés pendant qu’on écrit, au lieu de devoir revenir en arrière. En plus, elle est maintenue avec du washi tape, elle peut facilement être remplacée et mise à jour à mesure que le style de Bullet journal évolue.

Le planning du futur

Le journal du futur est l’endroit où tu souhaites organiser des événements plusieurs semaines à l’avance, tels qu’un mariage ou une réunion, ou des événements récurrents, tels que des jours de paie ou le moment où tu donnes à ton animal de compagnie son traitement contre les puces ou les tiques. Si tu n’utilises pas non plus un modèle circulaire mensuel ou hebdomadaire, pratiquement toute planification de plus de deux jours se fait dans le journal du futur.

Comme il est difficile de décrire les différences entre ces méthodes, voici quelques images plus parlantes que de simples mots, ci-dessous, mais cela devrait te suffire pour voir comment elles fonctionnent.

Il existe bien d’autres méthodes encore ! Sérieusement, il y a tellement de façons différentes de gérer un journal du futur et tant de variantes de ces différentes façons que ce n’est pas possible d’essayer de toutes les énumérer. Celles qui sont présentées sont parmi les plus courantes. Pour simplifier tes premiers pas, commence par l’une de celles-ci et vois par la suite ce qui te convient le mieux. Et si tu trouves que celui que tu as choisi ne te convient pas, tourne simplement la page suivante de ton bujo et crée un nouveau journal du futur.

Les plannings mensuels

Les mensuels et les hebdomadaires sont des présentations (spreads) utilisées pour faire avancer une partie plus petite et plus imminente de ton journal du futur. Si tu abordes le journal du futur comme la « voie à suivre », alors ces présentations (spreads) sont plus ton « ici et maintenant ». Tout le monde n’a pas besoin ou ne veut pas ces présentations, on peut facilement extraire les informations du journal du futur vers sa présentation quotidienne actuelle, mais d’autres préfèrent avoir un doux rappel quelques jours ou quelques semaines avant un événement préprogrammé.

Les mensuels

Comme son nom l’indique, tu réalises généralement l’une de ces présentations au début de chaque mois. Cela te permet de te concentrer sur les événements à venir et d’avoir une idée plus précise de l’occupation du futur proche pour toi. De nombreuses personnes utilisent également cette présentation pour rédiger un objectif mensuel ou une liste de tâches à faire, ou pour créer un indicateur d’habitude pour le mois.

Différents exemples de présentations mensuelles :

Les plannings hebdomadaires

Tu peux choisir de commencer tes hebdomadaires au début de la semaine calendaire ou au début de ta semaine de travail, ou à n’importe quel jour, mais ce sont les plus courants. Ce sont vraiment les mêmes que les mensuels, mais avec une vue plus restreinte. Elles sont particulièrement recommandées aux personnes dont l’horaire peut varier considérablement d’une semaine à l’autre, comme les ouvriers du commerce de détail ou les étudiants. Sur ces présentations, tu peux ajouter un plan de repas hebdomadaire, ton horaire de travail ou les prévisions météorologiques.

Certaines personnes ont, en fait, remplacé leurs présentations quotidiennes par une présentation hebdomadaire, mais cela n’est généralement pas recommandé car cela enlève une grande partie de la flexibilité du système.

Différents exemples de présentations hebdomadaires :

  • Horizontale
  • Verticale
  • Si tu es assez courageux pour utiliser des ciseaux dans ton bujo, une porte fermière (dutch door) est un excellent moyen de combiner des hebdomadaires et des quotidiens
  • Tu aimeras peut-être aussi une semaine glissante le long de tes quotidiens

Les plannings journaliers

Les journaliers sont l’entrée que tu feras pour chaque jour individuel. Ce que tu mets dans ton quotidien dépend de toi, mais comprend généralement une combinaison de tâches et de notes. C’est ce qu’on considère être le cœur de la « journalisation ». C’est la partie qui t’aide réellement à atteindre ton objectif d’organiser ta vie. Tout le reste est duvet pour le rendre plus facile ou plus agréable. Tu peux adapter plusieurs quotidiens sur une page ou en prendre une par jour sur une page entière. Ce peut être simplement une liste de choses à faire ou Tu peux l’utiliser pour suivre des événements mineurs tout au long de la journée et t’assurer de boire suffisamment d’eau chaque jour. Ceci est la partie la plus personnalisable de ton Bullet Journal, alors expérimente vraiment. Les quotidiens de certaines personnes changent chaque semaine ou plus fréquemment. Certaines personnes utilisent les mêmes quotidiens depuis des mois. C’est tout ce dont tu as besoin pour réussir.

Ne te sens plus jamais coincé·e dans un thème ou un design qui ne correspond plus à tes besoins.

Les collections

Les bujouteur·ses minimalistes et artistiques utilisent souvent des collections pour personnaliser davantage leurs bujos. Les collections sont essentiellement toute sorte de liste ou de regroupement d’idées sur une page.

Voici quelques idées populaires pour les collections. Étant donné que peu de bujouteur·ses minimalistes prennent beaucoup de photos de leurs bujos, les images ci-dessous seront plus artistiques, mais la plupart peuvent facilement être adaptées au style minimaliste si tu le souhaites.

Donc, par ordre alphabétique :

Personnaliser le Bullet Journal

Parce que l’objectif principal du Bullet journal est de t’aider à organiser ta vie, il est fort probable que tu utilises ton journal au moins une fois par jour, sinon plus. Et nous l’adaptons tous à nos besoins de la vie. Chaque bujo est donc en quelque sorte une extension de son propriétaire.

Le Bullet Journal doit-il avoir une apparence particulière ?

En regardant les pages des autres bujos publiées en ligne, il est facile de penser que ton Bullet Journal doit avoir une certaine apparence pour devenir un vrai Bullet Journal. Ce n’est pas vrai cependant. Bien qu’il existe deux principales catégories stylistiques pour les bujos, la plupart des gens se situent quelque part au milieu. Ce sont les deux faces d’une même pièce et aucun format n’est plus ou moins valable que l’autre.

Minimalistes

Certaines personnes préfèrent adopter une approche très minimaliste. Le plus simple et le mieux rationalisé. Ces personnes vont rarement gribouiller ou ajouter de la couleur ou du washi tape, mais peuvent ajouter de jolies bordures et une écriture manuscrite élégante. Seule l’efficacité prime.

Si tu veux un exemple de bujo minimaliste et pratique, regarde le bilan de Blog Basse Consommation après Un an de bullet journal.

Astucieux

Beaucoup de Bullet Journal que tu verras dans la communauté, ou en ligne en général, seront plus artistiques. Ceux-ci peuvent incorporer beaucoup de couleurs, dessins, lettres manuscrites et / ou washi tapes. Ces personnes aiment passer un bon bout de temps à rendre beaux leurs bujos. Ils pourraient avoir des pages entières consacrées aux gribouillis. Il peut sembler que leurs spreads soient nombreux, mais souviens-toi que c’est ce qui fonctionne pour eux et qu’il s’agit toujours d’un Bullet journal.

Comment décorer un Bullet Journal ?

Bien sûr, la façon la plus évidente de distinguer ton bujo du reste est de le décorer, mais tout le monde n’est pas un artiste qui peut choisir un chef-d’œuvre sur ses pages. Heureusement, nous vivons au 21ème siècle et avons accès à toutes sortes d’outils de décoration amusants.

Les plus couramment utilisés sont :

  • Pochoirs
  • Rubans adhésifs décorés (washi tapes)
  • Staedler Triplus Fineliner
  • Stylos pinceaux Tombow
  • Surligneurs

Maintenant, amuse-toi !

Encore une fois, si tu as des recommandations à ajouter, commente ci-dessous. La plupart des images de cet article viennent d’Instagram ou de Pinterest, les deux principales sources d’inspirations pour améliorer son propre système d’organisation et décorer son Bullet Journal.

L’épingle pour partager cet article sur Pinterest

FAQ géante : tout ce que tu dois savoir avant de démarrer un bullet journal

Avant de partir, abonne-toi à l’infolettre et rejoins la communauté

En cours…
Bravo! Tu es membre.
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s